À mi-chemin entre le site e-commerce et le CMS, le catalogue interactif est particulièrement adapté pour présenter vos produits et services d’une façon plus impactante. Le digital vous donne le pouvoir de tout théâtraliser et de parfaire la mise en scène de vos produits, ce qui est un avantage incontestable dans le processus de vente. En voyant les bénéfices qu’elles pouvaient réaliser grâce au digital, beaucoup de marques ont saisi l’occasion et proposent désormais une version interactive de leurs catalogues produits. Pour vous aider à créer le vôtre, voici 10 astuces à appliquer si vous souhaitez que vos catalogues interactifs génèrent le ROI que vous espérez tant.
  1. Définissez les objectifs de votre catalogue produits
  2. Ne nous le cachons pas, le but à atteindre est clairement de "VENDRE" mais vous pouvez assigner d’autres objectifs à votre catalogue. Un de ces objectifs peut être celui d’éduquer vos consommateurs aux modes d’utilisation de vos produits. Imaginez-vous vendre un gâteau au chocolat à réaliser soi-même sans parler de la recette ? Pensez toujours que vos clients ont besoin de se projeter avant d’acheter quoi que ce soit. Ils peuvent aussi avoir envie d’en savoir plus sur l’histoire d’un produit en particulier, ce qui vous offre l’opportunité de faire du storytelling. Si votre objectif principal est de vendre, vous pouvez avoir de nombreux objectifs secondaires.

  3. Respectez les codes de votre secteur
  4. Une fois que vous avez défini les objectifs de votre catalogue, il va falloir jeter un oeil sur les différentes réalisations de vos concurrents. Ne le faites pas dans l’optique de copier mais plutôt de vous inspirer pour vous démarquer. Regardez attentivement les mises en page, les diverses façons de présenter les produits, les modes de navigation utilisés et les messages que vos concurrents utilisent. Ceci vous mettra sur les bonnes pistes à suivre. Voici un exemple de catalogue produit réalisé pour présenter les éviers de cuisine design de la marque Corian.

  5. Sélectionnez bien vos offres  
  6. Tout dépend bien sur de l’exhaustivité de votre offre. Si vous avez un nombre incroyable de produits, veillez à ne pas tous les insérer dans votre catalogue. Les internautes cherchent généralement les bonnes affaires sur internet et le prix reste l’élément qui est le plus déterminant dans le processus d’achat en ligne. Pensez toujours que si un concurrent vend le même produit moins cher, les internautes iront probablement l’acheter sur son catalogue. Sélectionnez donc les meilleures affaires pour votre catalogue !

  7. Regroupez vos produits par thème

  8. Faites en sorte que la recherche d’un produit ne soit pas chronophage pour vos internautes. Pour cela, regroupez vos produits et classez-les par thème. À vous de bien définir vos thèmes et d’être très rigoureux dans l’organisation des différentes sections de votre catalogue produits.

  9. Réalisez un sommaire ultra-clair
  10. Vous avez bien regroupé vos produits ? Il est maintenant temps de réaliser le sommaire de votre catalogue en présentant les thèmes, les sections et les produits. Attention à ne pas créer un sommaire trop surchargé, tentez toujours d’être concis et impactant. Le sommaire n’existe que pour faciliter la navigation de votre lecteur mais du fait qu’il apparaît dans les premières pages, il ne faut jamais négliger son apparence. Voici l’exemple d’un bon sommaire réalisé pour Point P.

  11. Théâtralisez vos produits
  12. Le catalogue interactif permet de présenter le produit d’une manière totalement différente que sur un site e-commerce traditionnel. Alors qu’il est plus difficile de faire des mises en situation sur un site e-commerce à cause des gammes de produits présentées de façon plus ou moins anarchique, cela devient possible avec un catalogue produits interactif. Un frein lié aux sites e-commerce est la difficulté des consommateurs sceptiques de se projeter par rapport à votre produit. Avec une théâtralisation de vos produits, le catalogue interactif les rassure en les mettant en conformité avec le réel. Rendez donc vos produits désirables grâce à des mises en scène qui vont permettre à vos acheteurs potentiels de se projeter ! Pour que vos photographies soient parfaites, faites appel à un professionnel et organisez une séance de shooting.

  13. Aérez vos pages
  14. Ne mettez pas trop de texte sur le premier niveau de lecture car cela peut alourdir vos pages et troubler vos lecteurs qui risquent de fermer rapidement votre catalogue en ligne. Privilégiez les belles photos et insérez les détails spécifiques aux produits dans des popups. Si vos lecteurs sont intéressés par votre produit, ils n'auront simplement qu'à cliquer sur votre call to action pour en savoir plus. Ne tentez pas non plus de placer trop de produits sur une page ! L’idéal est d’en mettre au maximum 5 par page.

  15. Enrichissez vos catalogues
  16. Une fois que vous avez bien défini quelles informations vous souhaitez mettre sur le premier niveau de lecture et sur le second, vous pouvez commencer à enrichir votre catalogue avec des vidéos, des pistes audio, etc. Attention, soyez stratégique en choisissant bien vos enrichissements, rien ne doit être fait au hasard. Si vous vendez des fenêtres ou des portes par exemple, vous pouvez insérer des tutoriels de bricolage pour aider vos futurs acheteurs qui souhaitent faire des économies à les monter eux-mêmes.

  17. Insérez une option de recherche et une liste de souhaits
  18. Ces options sont particulièrement utiles si votre catalogue fait plus de 50 pages. La barre de recherche permet à vos lecteurs de chercher un produit en particulier en fonction de mots-clés. La “liste de souhaits” leur donne la possibilité de sauvegarder des produits dans une liste afin de pouvoir la partager ou retrouver ses produits plus tard.

  19.    Analysez les résultats  
  20. Une fois que votre catalogue est en ligne. Analysez avec soin ce qui marche et ce qui ne fonctionne pas. Généralement, l’indicateur le plus précieux pour un catalogue en ligne est le taux de rebond sur les fiches produits. Quand plusieurs lecteurs quittent brutalement votre catalogue après avoir lu une fiche produit, c’est que quelque chose ne va pas. Cela peut être le prix qui n’est pas adapté, un descriptif peu ou pas pertinent. Le plus important est clairement ce que vous ferez suite à l'analyse de ces résultats. En analysant tout de façon stratégique, vous serez en mesure d’améliorer votre catalogue !


Vous avez aimé cet article ?
N'hésitez pas à le partager !